Didier me3L

Drones

X8_950_St16_2000X  

Les trois principaux appareils de la flotte de "AIR-Drole2drone »

Le X8, est un gros porteur de 1,40 mètre d'envergure, à qui on va confier du matériel lourd (Caméra pro, boîtier full frame …). Pour des raisons législatives, il ne vole qu'en campagne. Il est équipé d'une nacelle ultra perfectionnée capable de maintenir dans l'espace une caméra/boîtier sans bouger sur les 3 axes alors que le drone est en mouvement. Les images sont tout simplement extraordinaires. Le Y6 est un drone plus petit que le X8 mais surtout bien moins lourds (< 4 kgs), pour pouvoir voler en agglomération. Il possède une "boîte noire", un parachute et quelques organes de sécurité essentiels pour ses missions en ville. Les appareils embarqués sont plus légers mais tout aussi professionnels et performants que ceux installés sous son grand frère. Le Phantom 3 professionnel de Dji est un petit concentré de technologie qui permet à cet appareil de travailler aussi bien à l’intérieur qu'à l’extérieur. Sa petite taille et ses jolies formes arrondies blanches laissent à penser que c'est un jouet... on en est loin. Ce drone peut travailler jusqu'en 4K en vidéo ! Il fait moins de 2kgs et peut donc travailler en ville comme le Y6 dans une autre catégorie.
  D'autres drones sont en projet, certains seront créés pour une mission seulement.  

U.L.M.

  Un paramoteur (ULM) est un aéronef monomoteur sustenté par une voilure souple de type parapente très simple à transporter et à mettre en l'air :  un champ dégagé sur une cinquantaine de mètres est suffisant pour décoller et atterrir. Le plancher (altitude minimum) de cet appareil est le plafond des drones (altitude maximum), ils se complètent.
paramoteur Du    

Contactez-nous

Didier Jungers, responsable de "drole2drone" : 411, rue du Four / Plaine de Chapieu / 38390 Charette / FRANCE

Téléphone Fixe : 04 74 88 66 88 / Téléphone mobile : 06 52 97 35 94 / Mail : didier(at)jungers.eu

N'hésitez pas à nous soumettre vos interrogations ou tout simplement vos remarques. Nous y répondrons avec plaisir.

Photos

  [Galleries 2 not found]

Reflexions

  1. DOMAINES D'APPLICATION (auxquels vous n'avez peut être pas pensé!).
  2. LA LOI.
  3. NOS CLIENTS.
  4. UN POINT DE VUE SUR LA PRISE DE VUE AÉRIENNE.
 
DOMAINES D'APPLICATION : COMMUNICATION : une vue du ciel offre une vision plus globale, souvent très esthétique d'un lieu. ÉVÉNEMENTIEL : Le reportage aérien peut venir étoffer votre travail qu'il soit vidéo ou photo. PRISE DE VUE EN NOCTURNE : A la tombée du jour, ou même en pleine nuit … PANORAMIQUE : Prise de vue panoramique exceptionnelle à quelques mètres du sol, avec un point de vue sans limite et optimum. Pour réaliser des points de vue en 360° dynamiques sur internet par exemple. PRISE DE VUE VIDÉO : notre drone peut aller plus haut que la plus grande des grues, voler plus bas et plus près que n'importe quel hélicoptère et faire des travellings là où un opérateur steadycam ne peut pas marcher (eau, glaces, terrains accidentés et impraticables). CARRIÈRE : lors d'un dépôt de dossier pour une demande d'exploitation (ou une fin d'exploitation), des photos sont demandées, en général aériennes. Nous vous donnons la possibilité de réaliser des prises de vue aérienne de qualité sans « plomber » votre budget d'étude. EXTRACTION MINIÈRE : pour diverses raisons, l'évolution d'une carrière peut être utile, voire indispensable. SUIVI DE CHANTIER : un chantier, surtout s'il est exceptionnel peut justifier quelques vols pour valoriser votre savoir-faire lors de vos prochaines négociations. INSPECTION INDUSTRIELLE : Il est coûteux ( et quelquefois dangereux) d'aller inspecter l'état d'une pièce perchée en haut d'un pylône alors qu'il est simple et rapide d'aller en faire quelques images. CARTOGRAPHIE : Il existe de nombreuses cartes, souvent payantes ou pas assez précises sur une zone qui vous intéresse, nous vous proposons de réaliser une carte très définie et orthonormée. PROJET D’AMÉNAGEMENT : L'image aérienne peut rendre un projet plus parlant, plus attrayant donc plus vendeur. INVENTAIRE : du ciel on peut compter facilement et rapidement de nombreuses choses : Oiseaux, Inspection des nids, ...AGRICULTURE : L'état d'un champ ne peut pas se voir de son bord, un rapide survol peut sauver une partie de votre récolte. EXPERTISE D'ASSURANCE. SECOURS : Équipé d'une caméra thermique ou d'un récepteur « ARVA », un drone peut sauver des vies en montagne; en mer il peut apporter une bouée à un baigneur en détresse plus rapidement que le maître nageur ; sur terre, il peut livrer à l'autre bout de la ville un défibrillateur ou un médicament. ÉVOLUTION DES MILIEU NATURELLES : L'image aérienne peut être un outil incontournable pour « mesurer » l'évolution d'une zone naturelle : inondation, évolution d'une forêt, évolution d'un cours d'eau, ... ANALYSE DE RISQUE : la photographie aérienne peut aider grandement à prendre une décision « juste » : incendie,inondation, ... ÉTUDE ARCHÉOLOGIQUE : pour repérer, pour suivre l'évolution d'une fouille POLLUTION : Une pollution invisible du sol. LE FRELON ASIATIQUE : les nids souvent peu accessibles peuvent être détruits avec un insecticide dédié sans mettre en péril les pompiers qui interviennent sur place. IMAGERIE INFRAROUGE : de nombreux professionnels l'utilisent d'autres rêveraient d'en avoir l'usage. En aérien, cet outil permet de dépister des pertes de chaleur sur un bâtiment, de repérer des végétaux malades, de mettre en évidence des sites archéologiques,...
LA LOI : Vous êtes (futur) client et avez la RESPONSABILITÉ de faire appel à des prestataires de service... en règle. Assurez-vous que la personne que vous avez choisi soit : propriétaire de machines (drones) assurées et dans les normes. Un drone est classé et déclaré à la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civil). Nous avons plusieurs drones classés en S1(Vols en campagne) et S3 (Vols urbains). Le pilote de drone a un brevet de pilote (théorique) d'ULM. Dans certains secteurs, une demande de survol doit être demandée en préfecture. Si vous voulez creuser la question, voici les liens officiels : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Quelle-place-pour-les-drones-dans.htmlLiens (décryptage du site précedent) : http://www.federation-drone.org/les-drones-dans-le-secteur-civil/la-reglementation-francaise.htmlSi vous avez besoin d'explication, n'hésitez pas à nous contacter.
NOS CLIENTS : EDF / CNR / COMMUNAUTÉ DE COMMUNES / VILLES et VILLAGES / ONF / FRAPNA / CONSEIL GÉNÉRAL / ARCHITECTES / MONUMENTS HISTORIQUES/ FRANCE 2 TÉLÉVISION / MUSÉE D'HISTOIRE NATURELLE, DES TISSUS  ...
UN POINT DE VUE SUR LA PRISE DE VUE AÉRIENNE. Je ne sais plus qui disait qu'un dessin, ou bien un croquis vaut mieux que mille mots ou qu'un long discourt, peut être Confucius, peut être Napoléon. Chacun avec ses propres mots serait tombé d'accord sur la suprématie de la photographie aérienne, et aurait déclaré qu'une bonne photographie vue du ciel vaut mille dessins, et beaucoup plus que mille mots donc. Une photographie aérienne permet de saisir les particularités invisibles de notre environnement, de changer de point de vue... de nous élever. Pour prendre cette hauteur, nous avons besoin de machine. Les drones sont des drôles de bestioles capables « d'éthériser » notre regard. Ce regard, c'est le nôtre, celui d'un photographe professionnel avant tout. Même si la technique est magique, le cerveau qui la manipule l'est plus encore : « une photographie n'est pas le fruit technologie de l'appareil qui la crée, mais bien de l’œil qui la compose » (Sir Thomas John)
 

TOP